Véronique Arnould

Gestalt Thérapeute
Analyste des pratiques

Mes accompagnements

Adolescents

Les adolescents traversent parfois des zones mouvementées.

La dépression, l’anxiété et les troubles du comportement sont parmi les principales causes de morbidité et d’invalidité chez les adolescents.

Le suicide est la 4ème cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 19 ans.

L’adolescence reste une période difficile. Ils quittent l’enfance et se dirigent vers le monde des adultes avec tout ce que cela comporte de difficultés, d’inquiétudes et de bouleversements, période de grande vulnérabilité.

Les jeunes peuvent adopter des comportements excessifs voire à risque.

Alcool, drogue, violence, exposition de soi sur internet, dépendance affective etc…

Les symptômes à détecter :

  • Humeur dépressive ou irritabilité,
  • Perte d’intérêt pour les activités auparavant jugées agréables.
  • Ennui extrême,
  • Sommeil perturbé,
  • Manque d’énergie,
  • Perte de l’appetit,

C’est pour toutes ces raisons qu’il est préférable de chercher de l’aide dès le début du conflit.

L’adolescent, au fil du temps va s’enfermer dans un état pollué et polluant devenant de plus en plus souffrant.

La thérapie va lui offrir un environnement sécurisant, sans jugement, ni préjugés, sa parole est libre.

L’adolescent pourra avec mon aide faire face aux difficultés de la vie.

Adultes

Je vous accueille dans mon cabinet à Gujan-Mestras dans un espace d’écoute, de compréhension et de non jugement où la parole est libre.

Notre séance servira à explorer vos sentiments et vos expériences.

Nous nous concentrerons sur le présent et la manière dont vous éprouvez les choses, plutôt que de nous pencher sur le passé.

Je vous encouragerai à m’informer de vos pensées et de vos sentiments tout au long de la séance.

Les outils que nous utiliserons pour le faire sont la méditation, le dialogue intérieur, la visualisation et l’expression.

A la fin de la séance, je vous demanderai de partager quelques points que vous avez appris sur vous-même.

Seniors

La psychothérapie semble possible à un âge avancé moyennant une souplesse du cadre prenant en compte le contexte du vieillissement.

  • Déficits sensoriels,
  • Fonctionnels,
  • Précarité sociale et relation de dépendance à l’aidant.

Une évaluation cognitive est toujours un préalable. Ce qui me permettra, en fonction du résultat de proposer des supports divers en cas de déficit des fonctions supérieurs.

Mon travail sera un accompagnement dans un moment de vie durant lequel le système défensif est fragilisé car inadapté à la charge émotionnelle qui le traverse.

Le patient doit réapprendre à se placer dans une relation où l’autre est le bon aidant.

« Porter avec le patient ce que lui seul ne peut plus supporter ».